Le cinéma d’animation en fête !

Connaissez-vous Emile Reynaud ?

Ce pionnier du film  image par image est célébré chaque année le 28 octobre, lors de la Journée mondiale du cinéma d’animation.

Cette date n’a pas été choisie par hasard : elle commémore la première séance publique du théâtre optique créé par cet inventeur, dessinateur, photographe et professeur de sciences. Organisée au musée Grévin à Paris le 28 octobre 1892, on y projette alors des pantomimes lumineuses, sorte de bandes dessinées à la main une à une et animées par un jouet optique (le praxinoscope) associé à un système de projection. Le cinéma d’animation est né.

Mais, qu’est-ce, exactement, que le cinéma d’animation ?

L’animation est à l’origine du cinéma. Animer, c’est en effet donner l’illusion du mouvement à partir d’une suite d’images fixes. On décompose une action en une série de dessins qu’on projette ensuite tellement vite que l’œil ne perçoit pas séparément chaque phase du mouvement, mais un mouvement continu. C’est sur ce principe qu’ont été inventés les jouets optiques ( thaumatrope, phénakistiscope, folioscope, zootrope, praxinoscope) puis les pantomimes d’Émile Reynaud et enfin les photographies animées des frères Lumière.

Finalement, tous les films sont des films d'animation. Les frères Lumière et leurs successeurs ont laissé tourner la caméra, mais quelques artistes patients ont continué de fabriquer leurs films image par image, avec diverses matières premières : papier, poupées, peinture, mur d’épingles, pâte à modeler, sable, pâtes alimentaires… jusqu’aux pixels numériques.

 

Des pépites à découvrir

Depuis les pionniers de l’animation (Emile Cohl, Windsor McCay, Ladislas Starewitch, Lotte Reiniger, Alexandre Alexeïeff … ) à la création des studios (Walt Disney, Studio Aardman, Studios Ghibli, Pixar, La Fabrique, Folimage …) l’histoire de ce genre cinématographique recèle de petits trésors d’animation :

  • des œuvres des grands noms de l’animation : Frères Fleischer, Paul Grimault, Michel Ocelot, René Laloux, Jean-François Laguionie, Jacques-Rémy Girerd, Hayao Miyasaki, Isao Takahata, Osamu Tezuka, Steve Park, Norman Mc Laren, Youri Norstein...
  • mais aussi des réalisations de créateurs contemporains : Michael Dudok de Wit, Remy Chayé, Claude Barras, Sylvain Chaumet, Tomm Moore, Jérémie Clapin…

Vous pouvez découvrir toutes ces pépites lors de la fête du cinéma d’animation, mais aussi lors de festivals annuels (Annecy, Rennes, Nantes, Clermont-Ferrand, Paris…)

Alors, n’hésitez pas à venir flâner dans les collections Cinéma  des médiathèques intercommunales à la rencontre de cet art qui n’est pas uniquement réservé au jeune public. 

 

 La fête du cinéma d’animation

Chaque année, et depuis plus de 20 ans, l’Association Française du Cinéma d’Animation (A.F.C.A.) organise cette fête au mois d’octobre. Celle-ci permet de sensibiliser les publics et les médias au cinéma « image par image » et contribue à la promotion des films et de leurs auteurs partout en France et dans le monde.

En 2020, c’est le voyage qui est mis à l’honneur.

Physique ou imaginaire, il est au cœur de tout récit d’aventure. Exploration de multiples univers, passage des frontières, rêve, introspection, le voyage transforme les personnages et invite les spectateurs à changer de point de vue pour mieux appréhender ce qui l’entoure. Aller à la rencontre des autres, découvrir des nouveaux paysages… le voyage initiatique ou poétique entraine les spectateurs d’un pays à l’autre, et jusqu’à la lune !

Depuis 6 ans, les médiathèques intercommunales LMV participent à cette manifestation nationale et vous propose de (re)découvrir, à travers ses collections et ses actions culturelles, la richesse de ce cinéma destiné à toute la famille. Une sélection de films autour de la thématique 2020 vous sera proposée à l’espace Musique et Cinéma de la Médiathèque de Cavaillon.

Connaissez-vous Emile Reynaud ?

Ce pionnier du film  image par image est célébré chaque année le 28 octobre, lors de la Journée mondiale du cinéma d’animation.

Cette date n’a pas été choisie par hasard : elle commémore la première séance publique du théâtre optique créé par cet inventeur, dessinateur, photographe et professeur de sciences. Organisée au musée Grévin à Paris le 28 octobre 1892, on y projette alors des pantomimes lumineuses, sorte de bandes dessinées à la main une à une et animées par un jouet optique (le praxinoscope) associé à un système de projection. Le cinéma d’animation est né.

Mais, qu’est-ce, exactement, que le cinéma d’animation ?

L’animation est à l’origine du cinéma. Animer, c’est en effet donner l’illusion du mouvement à partir d’une suite d’images fixes. On décompose une action en une série de dessins qu’on projette ensuite tellement vite que l’œil ne perçoit pas séparément chaque phase du mouvement, mais un mouvement continu. C’est sur ce principe qu’ont été inventés les jouets optiques ( thaumatrope, phénakistiscope, folioscope, zootrope, praxinoscope) puis les pantomimes d’Émile Reynaud et enfin les photographies animées des frères Lumière.

Finalement, tous les films sont des films d'animation. Les frères Lumière et leurs successeurs ont laissé tourner la caméra, mais quelques artistes patients ont continué de fabriquer leurs films image par image, avec diverses matières premières : papier, poupées, peinture, mur d’épingles, pâte à modeler, sable, pâtes alimentaires… jusqu’aux pixels numériques.

 

Des pépites à découvrir

Depuis les pionniers de l’animation (Emile Cohl, Windsor McCay, Ladislas Starewitch, Lotte Reiniger, Alexandre Alexeïeff … ) à la création des studios (Walt Disney, Studio Aardman, Studios Ghibli, Pixar, La Fabrique, Folimage …) l’histoire de ce genre cinématographique recèle de petits trésors d’animation :

  • des œuvres des grands noms de l’animation : Frères Fleischer, Paul Grimault, Michel Ocelot, René Laloux, Jean-François Laguionie, Jacques-Rémy Girerd, Hayao Miyasaki, Isao Takahata, Osamu Tezuka, Steve Park, Norman Mc Laren, Youri Norstein...
  • mais aussi des réalisations de créateurs contemporains : Michael Dudok de Wit, Remy Chayé, Claude Barras, Sylvain Chaumet, Tomm Moore, Jérémie Clapin…

Vous pouvez découvrir toutes ces pépites lors de la fête du cinéma d’animation, mais aussi lors de festivals annuels (Annecy, Rennes, Nantes, Clermont-Ferrand, Paris…)

Alors, n’hésitez pas à venir flâner dans les collections Cinéma  des médiathèques intercommunales à la rencontre de cet art qui n’est pas uniquement réservé au jeune public. 

 

 La fête du cinéma d’animation

Chaque année, et depuis plus de 20 ans, l’Association Française du Cinéma d’Animation (A.F.C.A.) organise cette fête au mois d’octobre. Celle-ci permet de sensibiliser les publics et les médias au cinéma « image par image » et contribue à la promotion des films et de leurs auteurs partout en France et dans le monde.

En 2020, c’est le voyage qui est mis à l’honneur.

Physique ou imaginaire, il est au cœur de tout récit d’aventure. Exploration de multiples univers, passage des frontières, rêve, introspection, le voyage transforme les personnages et invite les spectateurs à changer de point de vue pour mieux appréhender ce qui l’entoure. Aller à la rencontre des autres, découvrir des nouveaux paysages… le voyage initiatique ou poétique entraine les spectateurs d’un pays à l’autre, et jusqu’à la lune !

Depuis 6 ans, les médiathèques intercommunales LMV participent à cette manifestation nationale et vous propose de (re)découvrir, à travers ses collections et ses actions culturelles, la richesse de ce cinéma destiné à toute la famille. Une sélection de films autour de la thématique 2020 vous sera proposée à l’espace Musique et Cinéma de la Médiathèque de Cavaillon.

Dans vos médiathèques

Cette année, nous vous donnons rendez-vous du 17 au 24 octobre à Cavaillon et aux Taillades pour fêter le cinéma autour du thème « Le voyage, au-delà des frontières » :

  • Samedi 17 octobre – 10h30 / Cavaillon : P’tit Clap, projections de courts-métrages d’animation pour les tout-petits

Qu’est-ce que la pixilation ? Faîtes vous une idée avec le film Luminaris de Juan Pablo Zaramella

OPAC Détail de notice

 

  • Samedi 24 octobre – 15h30 / Cavaillon : Projection inédite du film Le Voyage dans la lune de Rasmus A. Siversten

 

Trésors d'animation

Sélection de films d’animations incontournables disponible sur l'application Mabibli - sélections bibliothécaires sous le titre Trésors cinéma d’Animation .

Titres réservables dès à présent:

OPAC Sélection de notices

Bibliographie

 
Sélection de livres sur le cinéma d’animation et ses techniques disponible sur l'application Mabibli - sélections bibliothécaires sous le titre cinéma d'animation / technique 
 
OPAC Sélection de notices
 

Applications

 

Conseils pour fabriquer un film d’animation à la maison : le livret pdf

Pour aller plus loin

 

Pour en savoir plus sur l’histoire du cinéma d’animation : https://interne.ciclic.fr/misterfrise/frises/animation-pe.html

https://www.afca.asso.fr/

http://www.fete-cinema-animation.fr/home-page-pro.html

https://www.annecy.org/

http://festival-film-animation.fr/

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.